Inrô à décor de bateau

 

Inrô à quatre cases en laque à décor en iroe, togidashi, hirame et kirigane sur un fond nashiji, représentant une embarcation naviguant sur les flots et transportant de nombreux passagers, des montagnes à l’arrière-plan.
L’intérieur est en laque nashiji. Il s’agit probablement d’une représentation de la rivière Sumida à Tôkyô, artère importante dès l’époque d’Edo pour le transport de personnes et de marchandises.
Un inrô similaire est représenté dans l’ouvrage Inrô, japanese belt ornaments the Trumpf collection, Uta Werlich/Susanne Germann, Linden-Museum Stuttgart, arnolsche art publishers.

Provenance : vente à Drouot du 11 février 1987, n°233, étiquette Portier, note manuscrite : Tony Smet, 27.10.1953

Hauteur : 7 cm-Longueur : 5.6 cm-Largeur : 2 cm
Japon, période Meiji (1868-1912)

Le netsuke en bois représente Hoteï accompagné d’un enfant et tenant dans sa main droite le joyau sacré (tama).
Hoteï est le plus populaire des sept dieux de la bonne fortune, les livres japonais le décrivent comme un homme excessivement gras, à ventre démesurément gros et comme un grand ami des enfants. Aussi les artistes japonais le représentent-ils suivant cette description. Hoteï est toujours représenté habillé de vêtements chinois et nu-tête ; son type général est établi dans l’art japonais d’une manière quasi canonique de sorte qu’il est très facilement reconnaissable.

Hauteur : 4,5 cm
Japon, période Meiji (1868-1912)