Brule Parfum Aubergine

 

 

Brûle parfum en bronze ciselé à patine brune prenant l’apparence de trois aubergines, la première de forme sphérique, servant de contenant, et les deux autres plus petites et piriformes, faisant support.

L’aubergine est un légume très cultivé au Japon, et ce depuis des temps très lointain. Elle est également un signe de chance. Selon la tradition japonaise du hatsuyame, le premier rêve de l’année, il est de bon augure de rêver d’aubergines en troisième position (après le mont Fuji et des faucons). L’aubergine, ou nasu est un homophone pour le mot « accomplir ».

L’utilisation de l’encens est introduite au Japon en même temps que le bouddhisme. A partir du XIIe siècle, les courtisans prennent l’habitude de se parfumer d’encens, et se servent d’une petite boîte en laque ornée pour leur usage personnel. Au XVIe siècle, l’encens sert ensuite à purifier l’air d’un salon où l’on prend le thé. Un brûle-parfum est placé dans l’alcôve dans lequel on brûle de l’encens avant l’arrivée des invités. A la fin de la période Edo, le brûle-parfum devient un objet essentiellement décoratif.

Japon – Ère Meiji (1868 -1912)

Hauteur : 11 cm – Largeur : 12,2 cm – Profondeur : 9,4 cm