Paravent Kodomo No Hi - Japon

Japon - Meiji (1868 - 1912)
Hauteur 1m03 – 6 feuilles de 47.5 cm soit 2m85

Le kodomo no hi est la fête des enfants, en particulier des garçons. Elle a lieu le 5ème jour du 5ème mois. Cette fête d’origine chinoise a été introduite à la cour impériale à l’époque de Nara (VIIIème siècle) et marque le début de l’été. C’est entre l’époque de Kamakura et l’ère Edo qu’elle fut popularisée en tant que fête des garçons. Les familles de samouraïs lui accordaient une grande importance et profitaient de cette occasion pour offrir aux enfants des éléments d’armure.

De nos jours cette fête est toujours très populaire. Les familles suspendent des feuilles d’iris et d’armoise à l’entrée des maisons pour conjurer le mauvais sort. Tous les enfants prennent des bains d’iris. Ils dégustent des pâtisseries traditionnelles.

Si les enfants ne reçoivent plus d’armure, les familles ayant des garçons exposent une gogatsu ningyo (poupée de mai).

Cette fête est également liée à la carpe koï, qui en est devenu le principal symbole par le biais des koï nobori (littéralement bannière carpe), des manches à air en forme de carpes symbolisant la force et la persévérance.

Ces rites symboliques permettent de souhaiter aux enfants bonheur et santé ; ils représentent la purification, la croissance, la force et le courage.