Inrô à décor de fleurs

Les inrō sont de petites boîtes compartimentées suspendues à la ceinture qui font partie des sagemono (objets suspendus). En effet leur usage s’est développé pour remédier à l’absence de poche dans les kimonos.
Celui-ci est laque noire avec des motifs de feuilles et de fleurs en maki-e doré. Le tronc de l’arbre est représenté dans la partie basse de l’inrō. Un papillon vole au-dessus des branches, un autre est posé sur une fleur, butinant. La laque est décorée par endroit d’hirameiji (laque noire ornée de paillettes d’or plus ou moins denses qui restent cependant distinctes). L’autre face est décorée de branches et de fleurs en bouton. L’intérieur est décoré de nashiji.
L’inrō porte un netsuké : objet vestimentaire japonais qui sert de contre-poids aux inrō. Le netsuké est ici en bois de buis et a la forme d’un crapaud posé sur une feuille. Il est signé au nom de « Masano de Yamada ».
Japon – époque Meiji (1868-1912)