Kobako Deux Coquillages

 

Kobako en laque or fundame en forme de deux coquillages accolés, l’intérieur et le fond en laque nashi-ji. L’un des deux coquillages présente un décor en hiramaki-e de laque or et mura nashi-ji sur fond noir. Il représente un paysage parcouru d’un cours d’eau et animé de montagnes et d’une vallée parsemée d’arbres et de chaumières. Rehaussé de touches blanches figurant la lune, et de touches rouges figurant les feuilles d’un érable.

La représentation de paysages lacustres bordés de montagnes est un thème fréquent de l’iconographie japonaise : le Japon est un pays insulaire, mais également montagnard. Très abruptes, situées au centre de chaque île, les montagnes cloisonnent les paysages japonais. La plupart des régions vénèrent leur propre montagne symbolique, et l’ascension des montagnes se pratique comme un pèlerinage. Il est ainsi habituel de représenter des montagnes laissant place à de petites plaines où les habitants disputent le terrain aux rizières et aux lacs.

Japon – Période Edo (1603 – 1868)

Hauteur : 4,5 cm – Longueur : 12,2 cm