Kobako grues

Petite boîte sur laquelle sont représentées plusieurs grues en vol en laque or taka maki-e sur fond d’incrustations de coquilles d’œufs (selon la technique du rankaku). Intérieur et dessous en laque nashi-ji.                                     Signature en dessous de la boîte.

Les grues japonaises ont la particularité d’être blanches et noires avec une petite partie rouge au-dessus de leur crâne. Au Japon, elles symbolisent la longévité et la bonne fortune.

Le mot rankaku signifie « coquille d’œuf » en japonais. La technique du rankaku est un procédé de décoration de la laque dont les secrets de            fabrication fascine le monde occidental depuis plusieurs siècles. L’emploi de cette matière originale permet d’obtenir des blancs craquelés pour le moins spectaculaires. Lavée et débarrassée de sa membrane interne, la coquille est délicatement écrasée. Chacun des éclats sont ensuite tamisés pour être triés par taille avant d’être minutieusement répartis sur une couche de laque fraîche pour former une mosaïque. Ils sont finalement poncés et recouverts d’une couche de laque transparente pour remplir les interstices.

Japon – Meiji (1868 – 1912)

Dimensions : Longueur : 6 cm – Largeur : 6 cm – Hauteur : 2,8 cm