Kobako Laque Masque Hannya

Petit kobako de forme rognon en laque nashi-ji. Le couvercle est orné du masque du théatre nô représentant le démon Hannya.  Hannya (般若) est un démon originaire du Japon. Il représente dans les légendes fantastiques et les croyances, le fantôme d’une jeune femme revenue à la vie afin d’assouvir son désir de vengeance.
Ce démon très dangereux représente la colère et la jalousie. Il est classé parmi les yokaï et est un oni. Hannya est représentée toujours de la même façon : un visage assez carré, très sévère, empreint de douleur. Il est plus proche de celui d’un homme. Les yeux sont tristes, pleins de rage. Les canines sont très apparentes.
Les démons Hannya sont très présents dans le théatre nô, en particulier dans les pièces Dojo-ji et Aoi no Ue. Dans cette dernière, la jalouse Rokujô est vaincue par la déclamation du sûtra de Hannya, recommandé pour exorciser les femmes-démons. Nous trouvons également ce démon dans le « Dit de Genji ».

Japon - Meiji (1368-1912)
Hauteur 1.5 cm –Longueur 6.5 cm – Largeur 4.5 cm