Kobako or et rivière

Japon – Meiji (1868-1912) 
Hauteur 6cm – Largeur 10cm Longueur  13,5cm 
Le Kobako désigne une boîte de façon générale. Ce dernier est en laque hirameji (Laque noire ornée de paillettes d’or plus ou moins denses qui restent cependant distinctes). 
On voit un cours d’eau méandreux bordé par des rivages en laque maki-e doré (Cela consiste en une pulvérisation sur un fond ou un décor en laque encore frais d’une poudre de métal précieux de densité variable) et dont le relief est en laque kirigane (Petits carrés et rectangles découpés dans des feuilles d’o ou d’argent destinés à former une mosaïque). 
Le cours d’eau est surmonté par endroit de cerisiers en fleurs et dont celles-ci sont aussi bien laque maki-e doré qu’en laque noire. L’un des cerisiers établit d’ailleurs le prolongement entre le décor du couvercle et le bord droit du Kobako. Dans la partie supérieure du couvercle, le cours d’eau disparaît dans des bandeaux nuageux en laque hirameji. Sur le rivage de la partie et du bord gauche du couvercle sont représentées des feuilles de bambou. 
Le mouvement des vagues du cours d’eau est souligné par de minces filaments en laque dorée qui viennent créer des jeux de courbes symbolisant les vagues. 
L’intérieur de la boîte est en laque nashiji (Fond d’or dont la surface granuleuse rappelle celle d’une variété de poires japonaise. Cela consiste à pulvériser des flocons d’or ou d’argents de taille et teinte variables alors même que la laque est fraiche, puis le tout est recouvert d’un vernis jaune-rouge).  

 

 

 

VENDU