Netsuke Daikoku

Netsuke en buis du dieu de la Chance Daikoku et faisant partie des Sept dieux du Bonheur, se tenant debout. Dans son dos, inscription « 福 », fuku (bonne fortune, chance). Il est  accompagné d’un blaireau à sa gauche.

Le blaireau est appelé en japonais anaguma, son nom désuète étant mujina. Ce dernier terme se rapporte au folklore japonais des yôkai. De même que le kitsune ou le tanuki, il peut se métamorphoser et tromper les humains. Sa première mention littéraire est dans le Nihon shoki (720), dans la partie consacrée à la 35e année du règne de l’impératrice Suiko (627) : « En deux mois du printemps, il y a eu des mujina dans le pays de Mutsu (春2月、陸奥国に狢有り), ils se transforment en êtres humains et entonnent des chansons (人となりて歌う) ».

Japon, époque Edo (1603-1868)
Hauteur : 4,4 cm – largeur : 3,5 cm – profondeur : 2,4 cm