Okimono crapaud

Okimono en bronze à patine brune d’un crapaud se déplaçant. Les détails du visage et de la peau sont retranscrits avec une grande fidélité.

Dans le bestiaire japonais, le crapaud – kaeru 蛙 – occupe une place particulière, porteur de valeurs positives.

Le crapaud comme la grenouille reviennent chaque année et quelle que soit la distance à l’étang qui les a vu naître. Le mot Kaeru est le synonyme de « revenir  à la maison ». Il est l’animal protecteur des voyageurs et le symbole de l’hospitalité. Son effigie est présente sur les marteaux des portes ou les gongs disposés à l’entrée de certaines maisons et hôtels.

Le crapaud a également le pouvoir d’attirer la richesse. Ce fait remonte au temps du Japon féodal, lorsque que les collecteurs d’impôts étaient reconnaissables par les netsuke en forme de crapaud ou de grenouille qu’ils portaient à la ceinture.

Porte sur le dessous le cachet d’une manufacture non identifiée.

 Japon – Ère Meiji (1868-1912)
Longueur : 6 cm – Largeur : 2,7 cm

VENDU