Ryoshibako

 

Boîte rectangulaire en laque ro-iro, décorée de fleurs de pruniers et de rinceaux stylisés en laque d’or hiramaki-e. L’intérieur comprend un plateau en laque hirame. Le ryōshibako est une boîte servant à conserver le papier dédié à la calligraphie (suzuri).

La fleur de prunier (ume) fleurit à la fin de l’hiver et annonce l’arrivée prochaine du printemps. Elle est considérée comme la fleur de l’harmonie et de l’espoir. Un festival japonais, Ume Matsuri, célèbre la floraison des pruniers chaque année.

Japon – Epoque Taisho ( 1912 – 1926 )

 Dim. 27 x 18 x 10 cm