Tanuki en bronze

Sculpture en bronze patiné représentant un tanuki assis, ses pattes enserrant son ventre proéminent. Sa gueule entrouverte et ses yeux plissés lui donnent un air malicieux.

Le tanuki, appelé chien viverrin en français, est une espèce de mammifère carnivore qui ressemble à un raton laveur mais qui appartient de fait à la famille des canidés.
Dans les légendes japonaise, c’est, avec le renard, l’animal qui fait le plus de mal aux humains. Le tanuki est doué de forces surnaturelles et de pouvoirs magiques : il peut se métamorphoser et prendre des formes très variées. Il est toujours à l’affût d’un mauvais coup ; embusqué au bord de la route, il bat avec ses pattes son ventre gonflé en tambour, imitant le son d’un gong de temple ou d’auberge pour égarer les voyageurs attardés dans la nuit. Cette malfaisante créature est souvent représentée déguisée en pèlerin ou en prêtre ou vêtu d’une feuille de lotus, avec une fleur comme couvre-chef, tenant une bouteille et une note de dépense de sake.
Le tanuki joue un rôle prépondérant dans de nombreuses fables japonaises, permettant ainsi aux artistes de puiser une foule de sujets pour leurs sculptures, ciselures et gravures.

Japon, période Meiji (1868-1912)

 Hauteur : 16 cm-Largeur : 14 cm

VENDU