Tag Archives: 2021-895

Kobako (petite boîte) rectangulaire et plate, en laque représentant un nœud de furoshiki vu du dessus. Fond fundame, furoshiki en takamaki-e avec motif floral,  intérieur des plis du tissus au motif sayagata noir et or selon la technique du togidashi maki-e. Le motif saya (ou sayagata) est composé de svastikas chinois. Ce symbole, lié au bouddhisme, représente des qualités d’intelligence, de force et de paix. Il est signe de bonne augure. Intérieur en laque nashi-ji.

Le furoshiki désigne une technique de pliage et nouage d’une étoffe de tissu pour l’emballage de cadeaux et le transport d’objets. Son utilisation remonte à l’époque de Nara (710-794). La noblesse l’utilisait pour envelopper et protéger les objets de valeur. Le nom 風呂に敷く, « furo ni shiku » (étalé au bain) est inventé à l’époque Muromachi (1336-1573), avant de se généraliser à l’époque Edo (1603-1868). Il permettait d’empaqueter les vêtements aux bains publics. Approprié par la haute société, il est ensuite employé par les marchands afin de mieux vendre leurs produits.

Japon – Période Edo (1603-1868)
Longueur 7 cm – Largeur 5 cm – Hauteur 1,5 cm