Tag Archives: 2021-925

Coffre de style namban à couvercle demi-cylindrique en bois laqué noir (urushi) et or (maki-e) et incrusté de nacre (raden).
Décoré de trois bandes principales avec des motifs floraux, entouré de bandes verticales de losanges incrustés de nacres et bordés du motif hanashippô (cercles superposés formant des pétales).
Sur le couvercle, décor de feuilles d’érables (momiji) et fleurs de prunier (ume). Sur la face avant,  branches de citronnier appelé tachibana (Citrus tachibana) ; feuilles de vignes ;  pivoines (botan). Sur le côté droit, campanules (kikuyo) et lespédézas (hagi). Sagittaires (omodaka) sur la face arrière et enfin, belles-de-jour (asagao) sur le côté gauche.
Rehauts de ferrures en cuivre doré ciselé à décor de chrysanthèmes et en bas, ce qui semble être la tête d’un chien de chaque côté.
Intérieur en laque noire.

L’art namban des XVIe et XVIIe siècles est influencé par les contacts avec les Occidentaux et notamment les Portugais arrivés au Japon à partir du milieu du XVIe siècle. Ils sont appelés namban-jin, littéralement « barbares du sud ». Des commerçants ou des missionnaires se rendent au Japon, apportant avec eux une culture totalement étrangère au Japon. Les objets namban en laque sont caractérisés par un décor en laque or maki-e et en nacre incrustée (raden).

Japon – époque Azuchi Momoyama (1573-1603)
Hauteur : 16 cm – Longueur : 23 cm – Profondeur : 13,5 cm